Nos Merkuriens français – Partie 2

 

 

Dans cet article de notre blogue RH, nous souhaitons mettre en lumière le parcours de quelques-uns de nos nombreux collègues français qui ont fait le saut en venant s’installer au Québec. Notre entreprise est toujours à la recherche de professionnels prêts pour ce grand défi. Est-ce que les témoignages de nos collègues vous convaincront ?

N’hésitez pas à consulter notre première partie si vous souhaitez avoir encore plus de témoignages.

 

 

Débutons par le témoignage de notre collègue Damien Faric, Conseiller en excellence opérationnelle.

« À la recherche de nouvelles opportunités de carrière et de défis pour bouleverser notre quotidien, nous avons décidé, avec ma blonde, de franchir l’étape d’immigrer au Québec. Cette réflexion était un désir commun de pouvoir exercer nos compétences et les métiers pour lesquels on est passionné dans un environnement qui permet de s’épanouir tout en veillant au juste équilibre vie professionnelle / vie personnelle.

Mon expérience universitaire en Suède dans le cadre du programme Erasmus m’avait déjà offert une richesse dans mon parcours de vie de développer mes compétences tout en découvrant et m’intégrant dans une autre culture pendant plus d’un an.

Nous voulions, avec ma blonde, nous installer plus particulièrement au Québec pour le caractère vrai et sincère de ce peuple, son cadre de vie qui sait marier le dynamisme urbain avec la nature à deux pas et la facilité des démarches d’immigration.

Ma rencontre avec Merkur a eu lieu lors des Journées Québec à Paris. Parmi les employeurs rencontrés, la meilleure expérience d’échange et de prise de contact a été avec elle.

J’ai senti un vrai intérêt lors de mes échanges avec Stéphanie Castang (Directrice RH) pour identifier, au sein de leurs unités d’affaires, quelle serait celle où je pourrais exceller et me développer et qui porte bien son nom vu qu’il s’agit d’excellence opérationnelle.

J’ai rapidement eu un retour et des propositions de rencontres avec mon futur responsable et un interlocuteur dédié au sein des ressources humaines.

En tant que candidat à l’expatriation, le défi peut être de concilier un ensemble de facteurs entre ta disponibilité, les besoins de ton futur employeur et le support aux démarches administratives et d’intégration pour mettre toutes les conditions pour être rassuré et réussir. J’ai eu une très bonne réactivité de mon responsable même pour un Teams dans son char entre deux rendez-vous. Avant même d’arriver sur le territoire, je me sentais déjà intégré par tous les échanges entre responsables et futurs collègues mis en œuvre dans le processus standard d’intégration.

Après 10 mois au sein de Merkur, j’ai pu travailler sur des mandats avec des problématiques concrètes pour conseiller nos clients dans leurs stratégies manufacturières avec pragmatisme et innovation. Ces mandats m’ont également amené à travailler en synergie avec nos différentes unités d’affaires telles qu’automatisation ou projets manufacturiers.

La force de Merkur est d’offrir une expertise couvrant l’ensemble des besoins pour sécuriser la conduite de projet à toute entreprise qui cherche à se développer ou requestionner ses processus de production.

C’est un cadre de travail épanouissant par son engagement pour l’amélioration continue qui fait partie de l’ADN de Merkur tant en interne que pour nos clients, ses partys et 5 à 7 qui facilitent l’intégration et l’enrichissement par le multiculturalisme de ses équipes. »

 

Complétons cette seconde partie avec le témoignage de Victorien Saint-André, Chargé de projets en génie mécanique.

« Tout d’abord l’expatriation pour moi a été présente dans mon esprit depuis le début de mes études en école d’ingénieur.

Malheureusement je n’ai pas eu l’occasion de profiter des programmes d’échanges pendant mon cursus scolaire et je me suis dit que c’était le moment de pouvoir réaliser une expérience à l’étranger à la suite de 10 ans d’expériences professionnelles en France.

Je ne veux pas avoir le regret plus tard de ne pas avoir effectué une expérience à l’étranger. Je suis quelqu’un qui aime voyager et découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages, de nouvelles villes. Le choix de m’expatrier m’a permis de découvrir un nouveau pays, de nouvelles cultures et aussi une autre culture professionnelle. C’est parfait comme expérience pour une personne comme moi, qui suis toujours à la recherche de l’inédit !

Pourquoi l’immigration au Québec, ce n’était pas l’une de mes premières destinations en tête, mais le fait d’avoir participé aux journées Québec à Paris et aux différentes conférences, cela m’a motivé à aller dans cette direction.

De plus je n’ai jamais visité le continent américain, donc c’était pour moi l’opportunité de découvrir une région inédite, pouvoir découvrir le Canada et aussi les États-Unis. J’ai découvert Merkur au salon, et les opportunités proposées dans des projets manufacturiers et l’automatisation m’ont tout de suite séduites. J’ai donc décider d’envoyer ma candidature.

Une fois ma candidature acceptée et le contrat signé, j’ai été très bien suivi et encadré par mon partenaire RH attitré, qui a toujours été disponible par mail et par visioconférence pour répondre à mes questions.

Lors de mon arrivée, l’aide partielle de Merkur côté financier a été grandement appréciée aussi. Une fois arrivé chez Mekur, j’ai été assez surpris de façon positive de mon intégration.

En effet les collègues sont très accueillants et donnent une impression que l’on travaille ensemble depuis des années, dès les premiers jours ! L’intégration a été assez rapide.

Ce qui me plait également, c’est aussi de travailler dans un environnement multiculturel. Je suis très content d’avoir fait le pas et ainsi avoir découvert la belle entreprise qu’est Merkur ! »

 

 

 

 

Retour haut de page